Les croix-roussiens ne plaisantent pas avec le Gros Caillou !

Son repositionnement à la fin des travaux du parking, en 2007, avait déclenché, on s’en souvient, de nombreuses protestations. Naguère visible depuis l’angle sud-est de la place, le plus ancien monument de la Croix-Rousse se fait maintenant pour le moins discret, à tel point que les visiteurs, pas forcément au courant des péripéties qui ont émaillé la construction de l’esplanade, s’étonnent parfois de sa disparition…

Des erreurs d’appréciation de la solidité de la dalle du parking avaient conduit le Grand Lyon et le cabinet d’architectes AABD à opter pour un remblai plus léger, afin de ne pas remettre en question les aménagements prévus. Est-ce le retard, ou le surcoût occasionnés par ces difficultés, qui a conduit à réserver au Caillou un traitement que beaucoup des croix-roussiens jugent indigne ?

Toujours est-il que la mobilisation ne faiblit pas avec les années. La République des Canuts, déjà à l’initiative d’une pétition remise à M. Kimelfeld pour réclamer la (re)mise en valeur du Gros Caillou, en appelle à la créativité des habitants. Les Lyonnais sont en effet invités à soumettre leurs idées pour son réaménagement à travers un concours, à l’issue duquel les projets les plus intéressants seront sélectionnés et étudiés par la municipalité et le cabinet d’architectes.

L’association soutient ce projet de repositionner le Caillou afin de le rendre à nouveau visible à tous.