Six de chute

Décidément, les arbres n’ont pas la cote sur le plateau de la Croix-Rousse, ces derniers temps. Ce n’est pas moins de six arbres qui ont été abattus tout récemment dans la montée des Esses, dans le virage qui fait face à l’entrée du CNR. Les travaux en cours sur l’ensemble de la montée ne sont un secret pour personne, par contre les raisons qui ont motivé cet abattage demeurent obscures. Six arbres en bonne santé sont un lourd tribut à payer pour l’aménagement d’une piste cyclable et l’amélioration de la circulation des bus. Au-delà du simple – mais lourd – bilan comptable, c’est l’absence totale de concertation qui dérange. Le Grand Lyon, maître d’ouvrage et maître d’œuvre de cet aménagement, n’a visiblement pas jugé opportun d’informer, au minimum, les habitants du plateau sur la nécessité de ces abattages.

Après la disparition de l’acacia de la place des Tapis et le sort réservé au cèdre dans la réalisation du programme immobilier boulevard des Canuts, que nous avons mentionnés dans nos colonnes, le bilan de cette fin d’année s’alourdit au-delà de ce que l’association estime être acceptable. Ainsi, la Croix-Rousse n’est pas à vendre a d’ores et déjà interpellé la mairie du 4ème, afin de faire part de son indignation, et d’avoir des explications.