La vogue a laissé des traces

Nouveauté de cette édition 2014, l’installation de la vogue sur l’esplanade du Gros Caillou a fait des remous dès l’arrivée des premiers forains. Maintenant qu’elle a plié bagages, l’état de la pelouse a de quoi faire grincer des dents : celle-ci garde en effet bien visible la trace du passage des camions. Sans vouloir alimenter les polémiques qui ne manqueront pas de se déclencher, l’association se questionne sur la position que la mairie va adopter : une remise en état est-elle d’ores et déjà prévue, et avec quel financement ? La Croix-Rousse n’est pas à vendre soutient la vogue, mais entend rester vigilante sur les dégâts qu’elle peut potentiellement occasionner sur le cadre de vie du plateau.