Que se passe-t-il rue du Bon Pasteur ?

Une fois n’est pas coutume, l’association s’intéresse à ce qui se passe de l’autre côté du boulevard, et plus précisément sur le tènement sis au 33 bis de la rue du Bon Pasteur. Pour rappel, sur cette parcelle se situe un ensemble composé de deux constructions, vides de toute occupation, entourées d’un terrain arboré. Appartenant à la ville de Lyon, ces constructions, un temps occupées illégalement par un collectif dans le but d’en faire un lieu de rassemblement convivial, font maintenant l’objet d’un permis de démolir.

Le but de l’opération n’est pas entièrement connu – on évoque la cession du terrain à un promoteur pour la construction de logements privés -, mais la croix-rousse n’est pas à vendre, sollicitée par deux habitants du quartier membres d’une association opposée à la démolition du bâti et réclamant la conservation de l’espace vert, a fait valoir son attachement à la conservation d’espaces végétalisés de proximité. Ainsi, l’association, sans pouvoir cautionner l’occupation illégale d’une parcelle, se déclare favorable à la création d’un jardin public, ou partagé, dont pourraient bénéficier les habitants de ce quartier des Pentes, qui se trouve être un des arrondissements les plus denses d’Europe.