Réunion mensuelle du 05/12/2017

Participants

Botton Yves, Caille Marie, Clocher René, Cornet Edith, Danière Monique, Dumon Richard, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Picard Brigitte, Pourchère Annie, Rajon Dominique, Renard Jean-Jacques, Valleix Marie-Claude.

Questions envoyées à l’UCIL.

Deux questions ont été envoyées à l’UCIL pour être soumises au président de la Métropole lors de la prochaine assemblée générale de l’association. L’une concerne le classement de la ville de Lyon eu égard à la surface d’espaces verts par habitant. L’autre est en lien avec l’éventuelle gratuité des transports en commun les jours de pics de pollution atmosphérique.

Qualivogue.

Notre association a transmis à Qualivogue le résultat du comptage des différents manèges présents lors de la vogue 2017. Ce comptage a fait ressortir l’importance très forte des différentes sortes de loterie : 38% de l’ensemble des attractions.

Compte-rendu de la réunion du 5 décembre 2017.

  • Plusieurs sujets ont été abordés avec Madame Mignotte dont certains concernant des obstacles au déplacement des piétons ou des dangers potentiels.
  • La situation de la maison située à l’angle de la rue Hénon et l’entrée de l’école maternelle des petits canuts nous préoccupe depuis fort longtemps. L’ouverture d’une crèche à proximité accroit encore le danger. Un e-mail a été envoyé au maire du 4ème à ce sujet.
  • L’ex collège Maurice Scève est actuellement inoccupé. Un e-mail a également été envoyé au maire du 4ème afin de savoir s’il pouvait être utilisé de manière temporaire pour héberger des personnes sans toit ou pour servir à des lanceurs d’entreprise.
  • Ont été examinés le devenir des jardinières de la Grande-rue et de la rue Dumont d’Urville. – Les arbres malades plantés depuis peu montée des Esses sont malades et devront malheureusement être abattus.
  • Il a été étudié le projet de création d’un refuge pour oiseaux sur le site du jardin du boulodrome des Canuts.
  • Enfin, en relation avec le futur démarrage du chantier Batigère de l’impasse Gigodot des précisions ont été demandées sur la procédure d’attribution des logements sociaux.

Révision du PLU-H.

Une première mouture du nouveau PLU-H est arrivée en mairie d’arrondissement afin d’être

étudié par les municipalités. Nous avons pu en prendre connaissance et à deux reprises nous avons fait parvenir à Jean Truc adjoint à l’urbanisme des remarques à ce sujet. Il apparaîtrait que la deuxième série de remarques ne pourrait pas être prise en compte pour l’instant car la Métropole s’apprête à voter prochainement l’adoption de ce projet. La dernière date pour faire entendre notre voix sera lors de l’enquête publique, c’est-à-dire au cours des mois de mai et de juin 2018. Il y aura ensuite le rapport des commissaires enquêteurs et une adoption définitive du PLU-H à la fin de l’année 2018 puis une entrée en application au printemps 2019.

Petite place de la Croix-Rousse

Le réaménagement de la petite place de la Croix-Rousse avait été inscrit dans la PPI (Programmation pluriannuelle d’investissement). Un chef de projet vient d’être nommé afin de savoir ce qu’il est possible de réaliser en tenant compte des nombreuses contraintes qui pèsent sur cet espace et du montant réduit de la somme allouée : 350 000 euros. Si l’aménagement voit le jour sous ce mandat, c’est-à-dire avant 2020, il sera modeste.

Aménagement de l’espace devant l’ESPE

Une commission dans laquelle nous sommes représentés travaille sur le projet de réaménagement de la place. Nous avons déjà eu l’occasion d’exprimer nos idées à ce sujet. Rien n’est encore figé et la réflexion se poursuit. Partant de la constatation du fait que de nombreux adolescents utilisent cette place ou la traversent tout simplement, nous serons amenés à faire de nouvelles propositions.