Compte-rendu de la réunion mensuelle du 2 mai 2018

Participants

Bellet Françoise, Monsieur et madame Bonnamour, Botton Yves, Chabert Jean, Clocher René, Danière Monique, Dumon Richard, Gueugneau Françoise, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Lacroix Michèle, Picard Brigitte, Planche Agnès, Pourchère Annie, Rajon Dominique.

Entrevue avec D Kimelfeld du lundi 16 avril

Ce jour-là nous avons été reçus en mairie d’arrondissement par D Kimelfeld en même temps que des représentants des conseils de quartier du centre et de l’Est. La discussion s’est déroulée à bâtons rompus autour de divers sujets concernant l’arrondissement. Ont été évoqués divers sujets comme le stationnement anarchique sur le terre-plein au sommet de l’ancienne ficelle de la rue Terme et sur le trottoir nord du Boulevard de la Croix-Rousse. En ce qui nous concerne nous lui avons fait part de notre désir d’organiser des réunions d’information à l’égard du public concernant la révision du PLU-H. A ce sujet, deux réunions sont encore programmées les 16 mai et 29 mai de 18h à 20h à la Maison des Associations 28 rue Denfert-Rochereau Lyon 4ème. Nous avons aussi évoqué l’avenir du Clos bouliste Sainte Elisabeth dont il sera question plus loin et celui des jardinières de la Grande-rue de la Croix-Rousse.

Rencontre avec le commissaire enquêteur

Dans le cadre de la révision du PLU-H nous avons rencontré le commissaire enquêteur le 23 avril en mairie d’arrondissement. Nous avons longuement échangé avec lui et lui avons posé des questions. Nous lui avons remis un premier ensemble de remarques qui sera suivi par un ensemble de synthèses par quartier dans les jours à venir. Chaque citoyen est appelé à donner son avis jusqu’au 7 juin soit en se rendant à la mairie d’arrondissement aux heures d’ouverture habituelles ou en consignant ses remarques en ligne à l’adresse : pluh-grandlyon@mail.registre-numérique.fr.Le nouveau plan d’urbanisme entrera en vigueur en 2019.

Clos bouliste Sainte-Elisabeth

Ce dernier est situé 118 rue Hénon et appartient à l’évêché de Lyon qui a décidé de le vendre afin de réaliser une opération immobilière. Les adhérents du Cercle devront avoir quitté les lieux avant le 31 août 2018. Ce lieu remplissait un rôle important de maintien du lien social en permettant les échanges autour de jeux divers et était un moyen de lutte contre la solitude des seniors. Nous apportons notre soutien aux membres du club en organisant avec eux une pétition pour le maintien de l’activité bouliste sur ce lieu.

Îlot Boussange

Le Progrès a publié récemment un article faisant le point sur le permis de construire contesté de l’îlot Boussange. Dans l’état actuel de la procédure un permis de construire modificatif a été déposé par le Crédit Agricole propriétaire du tènement. Le projet actuel prévoit la construction de 73 logements dont une partie de logements sociaux, répartis sur deux bâtiments : le bâtiment A de 12,81 mètres de hauteur et le bâtiment B de 15,89 mètres de hauteur. Le projet prévoit 117 places de stationnement.

Petite place de la Croix-Rousse

Le projet de rénovation de la petite place de la Croix-Rousse est inscrit à la PPI (Programmation pluriannuelle d’investissements). Il devrait donc voir le jour avant la fin du mandat municipal en 2020. Nous avons été sollicités pour donner notre avis sur cette rénovation. Si la fermeture à la circulation automobile sur le passage nord paraît actée, le déplacement des toilettes pose problème ainsi que le devenir du stationnement sur cette place.

Règlement local de publicité

La Métropole de Lyon entame la révision de son règlement local de publicité. Nous pouvons y apporter notre contribution. Si des publicités actuelles vous semblent déplacées ou scandaleuses vous pouvez nous les signaler. Nous les communiquerons à l’UCIL.

Questions diverses

L’EFAP (Ecole des nouveaux métiers de la communication) située rue Henri Gorjus a annoncé son départ prochain pour un autre arrondissement de Lyon. Le tènement bien situé sur le plateau de la Croix-Rousse ne manquera pas de susciter des convoitises en tous genres. Nous devons être vigilants sur le devenir de ce lieu.