Compte-rendu de la réunion mensuelle du mardi 5 mars 2019

Participants :

Botton Yves, Caille marie, Chabert Jean, Chamoulaud Fabienne, Clocher René, Cornet Edith, Danière Monique, Mme de Feraudy, Dumon Richard, Gireau Anne- Marie, Hauduroy Richard, Lacroix Michèle, Maury Gabrielle, Pourchère Annie, Prigent Marie-Claude, Renard Jean-Jacques, Tuscher Marcel, Valleix Marie-Claude.

Réunion des prochains CICA :

La prochaine réunion du CICA aura lieu à la mairie du 4ème et aura pour thème la pollution des sols. En tant qu’association nous pouvons faire parvenir à la mairie toute question écrite ayant un rapport avec ce thème. La prochaine réunion de CICA devrait porter sur le thème de l’hôpital de la Croix-Rousse et les problèmes de santé dans l’arrondissement d’une manière générale. Ce sujet important nécessite de notre part une préparation sérieuse car les sujets abordés risquent d’être très divers.

Site Web :

Le site Web de notre association est en voie de restructuration. Pour l’instant nous n’en sommes encore qu’aux prémisses.

Fonctionnement de l’association :

Chaque réunion mensuelle sera préparée par une équipe plus étoffée. Pour la prochaine réunion mensuelle du 2 avril 2019 la préparation est prévue le jeudi 28 mars. Par ailleurs, afin de diversifier les rédacteurs d’articles, notamment concernant le site Web, il est envisagé de créer un comité de rédaction de un ou deux rédacteurs qui pourront changer en fonction du sujet traité. La rédaction finale devra être validée par le président.

Rencontre des CIL avec les élus de l’arrondissement :

Une réunion en mairie s’est tenue avec Jean Truc et Virginie Varenne, élus du 4ème, une apprentie-stagiaire, Flore Gireau technicienne d’arrondissement, deux membres de notre CIL et 2 membres du CIL Caluire Sud-Clos Savaron. Les sujets abordés ont été très nombreux et enrichissants. Dans un premier temps nous avons relancé des projets anciens qui n’avaient pas encore abouti comme le panneau de signalisation du TACO (Terrain d’activité du Chariot d’or), panneaux d’information concernant les jardinières citoyennes de la rue Dumont d’Urville, panneaux durables signalant les deux arbres offerts par notre association dans le cadre d’un partenariat ave Notre Dame des Sans abris et situés place des Tapis.

Nous avons ensuite abordé les points suivants :

  1. Nature en ville.
    • Le jardin partagé et le composteur qui devaient être installés au Clos Carret devraient voir le jour sur le « Clos des Canuts » domaine du boulodrome situé impasse Gors. – Des arbres ont été replantés rue Dumont d’Urville, rue Artaud, rue de Cuire. En revanche il n’y aura pas de plantation d’arbre au carrefour du Boulevard des Canuts et de la rue Denfert-Rochereau à cause de la densité trop importante des réseaux souterrains.
    • Nous avons suggéré une végétalisation des colonnes en ciment se trouvant à l’ancienne entrée du Lycée Camille Claudel, boulevard des canuts.
    • Bâtiment des maladies infectieuses prévu au carrefour rue Hénon, rue de Cuire. Celui-ci devrait être livré en avril 2020. Notre association avait formalisé, il y a trois mois, une demande auprès de Jean Truc afin de créer un mur végétal sur les deux grandes façades en béton qui n’auront aucune ouverture sur rue. Il apparaît à la discussion que ce projet est maintenant à l’étude par la direction des HCL. Nous ne pouvons que nous en réjouir.
    • Place Commandant Arnaud. La haie se trouvant en bordure du stationnement des voitures a été détruite et remplacée par un nouvel alignement d’arbustes. Les travaux ne sont pas terminés et deux haies métalliques de protection devraient encadrer les nouvelles plantations.
    • Bois de la Caille. Il est situé sur la commune de Caluire mais le haut du terrain est dans le 4ème arrondissement. Notre association est intéressée par toute mesure d’amélioration du cheminement dans ce par cet une liaison verte en direction de la place de la Croix-rousse sur un parcours à déterminer.
  2. Biodiversité. Quelques membres de l’association ont constitué un groupe qui réfléchit à une évaluation de la biodiversité à la Croix-Rousse et sa protection. Des contacts ont été pris avec deux associations spécialisées dans ce domaine. Nous sommes en possession de graines de fleurs fournies par le service des espaces verts de la ville de Lyon. Nous prévoyons de semer ces graines courant avril sur des espaces délaissés, autour des arbres, dans des fissures de trottoir. Afin de prévoir cette opération nous réaliserons deux opérations de repérage les 13 et 14 mars prochains.
  3. Circulation et stationnement. La rue Henri Chevallier va être classée en zone 30. Rue Henri Gorjus : Afin de limiter la vitesse de circulation sur cette voie, un stop va être installé au carrefour avec la rue Barodet.
  4. Urbanisme et logements. Environ 450 logements sociaux ont été ouverts dans le 4ème arrondissement entre 2014 et 2020. Dans ce nombre la part de logements anciens réhabilités est très faible. Actuellement le pourcentage de logements sociaux atteint près de 16% à la Croix-Rousse et 17% à Caluire. Afin de limiter l’envolée des prix des appartements neufs dans les zones tendues, des OFS, « offices fonciers solidaires » vont se mettre en place conformément à la loi ELAN. Le principe consiste pour l’acquéreur de ne pas payer le coût du foncier si ce n’est sous forme d’un loyer modique. En contrepartie, si l’acquéreur souhaite revendre son bien il ne pourra pas réaliser de plus-value sur celui-ci. Ce mécanisme complexe mérite une étude approfondie de notre part.
  5. Collège Maurice Scève. Les bâtiments sont actuellement occupés par 200 migrants. Ceux qui seront déclarés mineurs devraient recevoir d’autres solutions d’accueil. Par contre les majeurs sont sous le coût d’une expulsion qui sera décidée tôt ou tard. Les bâtiments qui seront construits en lieu et place de l’ancien collège devraient comprendre 100 logements dont 30% de logements sociaux et 10% de logements dit « abordables » ce qui signifie un prix de vente autour de 4 000 € le m2.